English French German Spain Dutch

rif category

قيم هذا المقال

0

  1. عامل الاقليم يجتمع بالعمال المطرودين من معمل الحليب ببني بوعياش (3.00)

  2. اسبانيا .. مغربي يقتل ابنه الرضيع ويحاول قتل اخر بمشاركة زوجته (2.00)

  3. نشطاء الحراك بالحسيمة يطوفون على الاسواق والمداشر للتعبئة لأربعينية محسن (0)

  4. "عمال الحليب" المطرودين يَعتصمون أمام مقر العمالة بالحسيمة (0)

  5. "إبراز الهوية الأمازيغية " شعار النسخة 2 لملتقى الثقافة الأمازيغية بالحسيمة (0)

  6. حسن اوريد يكتب : رسالة إلى الشهيد محسن فكري (0)

  7. المختاري رابع مدرب ينفصل عن رجاء الحسيمة منذ بدابة الموسم (0)

الكلمات الدليلية:

لا يوجد كلمات دليلية لهذا الموضوع

الرئيسية | في الواجهة | رسالة استنكارية من مهاجرة إلى مدير المستشفى الجهوي بالحسيمة

رسالة استنكارية من مهاجرة إلى مدير المستشفى الجهوي بالحسيمة

رسالة استنكارية من مهاجرة إلى مدير المستشفى الجهوي بالحسيمة

توصلت شبكة دليل الريف برسالة من مهاجرة منحدرة من إقليم الحسيمة تقيم بالديار الفرنسية، موجهة إلى مدير مستشفى محمد الخامس بالحسيمة تستنكر فيها ما وصفته بالأخطاء الخطيرة التي ترتكب بمستشفى محمد الخامس بالحسيمة.

وتحكي سليمة الرياني في رسالتها المحررة باللغة الفرنسية عن المعاملة الغير الإنسانية التي تلقاها والدها الذي شاءت الصدف أن يكون احد نزلاء المستشفى من طرف بعض الأطباء و المسئولين وذلك بعد تعرضه لحادث سير أثناء عودته إلى الديار الفرنسية، حيث لم يتم معاينة وتشخيص حالته الصحية إلا بعد مرور يومين عن دخوله المستشفى قبل أن تتم مطالبته بالبحث عن مصحة خاصة من اجل إجراء فحوصات بواسطة جهاز "سكانير".

وتتساءل المشتكية في رسالتها عن سبب عدم إجراء الفحوصات اللازمة داخل نفس المستشفى فور دخول المصاب قسم المستعجلات وعدم إرساله إلى المصحة الخاصة بواسطة سيارة الإسعاف خصوصا وانه مصاب بكسور خطيرة.

كما تستنكر الرياني  طريقة تعامل إدارة المستشفى و بعض الأطباء إثناء محاولتها الاتصال معهم من اجل الاستفسار عن حالة والدها و التنسيق معهم من اجل نقله إلى للعلاج في فرنسا التي وصفتها بالفضة.

ولم تتوقف معاناة الرياني عند هذه الحد بل استمرت أثناء وصول بعثة طبية لنقل المصاب إلى فرنسا حيث سيتم استقبالها بطريقة مخزية حسب ما جاء في الرسالة كما ستمتنع إدارة المستشفى عن مده بوثاقه الطبية.

هذا وتؤكد المشتكية أن عازمة على على استخدام جميع السبل لفضح هذه الخروقات من خلال تقديم شكايات إلى وزير الصحة والوزير المكلف بالجالية المغربية المقيمة بالخارج و الديوان الملكي.

دليل الريف : متابعة

وهذا نص الرسالة :

 

 


Mlle Salima ERRAIANI
Tél : 00 33 6 77 48 19 29
salima_erraiani@yahoo.com


A MONSIEUR LE DIRECTEUR de l'hôpital MOHAMMED V d' Al-Hoceima.

A Cavaillon le 15 Août 2012

Objet : Dysfonctionnements graves au sein de l'hôpital MOHAMMED V d'Al- Hoceima.

MONSIEUR LE DIRECTEUR,

Mon père, M. BENALI Al Mahfoud a été victime d'un accident de voiture le mercredi 8 Août 2012 à 22h alors qu'il était seul en voyage retour vers la France où réside toute sa famille. Il a été évacué aux urgences de votre hôpital et a été pris en charge par le Docteur El-KADDAOUI qui a prescrit un scanner ( TDM Lombaire ) à effectuer à la Clinique BADES d'Al- Hoceima. M. BENALI , seul, par ses propres moyens, en pleine nuit, a dû se rendre à la clinique à cet effet. Le scanner n'a pu être effectué que le jeudi 09 / 08 / 2012 en fin d'après midi. Une fois le scanner effectué, M. BENALI est revenu aux urgences de l'hôpital comme Le Docteur EL KADDAOUI le lui avait demandé. Il a été reçu par une infirmière qui a appelé un médecin et lui a communiqué par téléphone le compte rendu de l'examen ( TDM Lombaire ). Suite à cet appel, M. BENALI a été hospitalisé en neurochirurgie. Une infirmière lui a administré un anti-douleur et il est resté dans l'attente d'un médecin.

Le Docteur BEN KADDOUCH s'est présenté à son chevet le vendredi 10 / 08 / 2012 en fin de matinée et a diagnostiqué une fracture d'une vertèbre lombaire. Il lui a dit verbalement qu'il prescrivait un Lombostat et des antalgiques en guise de traitement. Mon père n'a eu l'ordonnance de cette prescription que le samedi 11 / 08 / 2012 en fin de journée. Une fois l'ordonnance obtenue, il a dû faire appel à des bienfaiteurs extérieurs pour se procurer le traitement dans une pharmacie. Pendant tout ce temps, il est resté sans aucun soin et dans la douleur car depuis la visite du médecin, les infirmières ont refusé de lui administrer à nouveau un anti-douleur.

Pourquoi l'examen prescrit par le Docteur EL-KADDAOUI n'a pu être effectué au sein de l'hôpital ?
Pourquoi n'y a-t-il pas eu possibilité de missionner une ambulance pour que le patient puisse être transporté à la Clinique BADES couché alors que son état le nécessitait ?
Est-ce normal qu'un patient qui a une fracture d'une vertèbre lombaire ait été livré à lui même du mercredi soir 8 Août jusqu'à vendredi en fin de matinée ( visite du Docteur BEN KADDOUCH ) et n'a bénéficié des premiers soins ( Lombostat ) que samedi 11 / 08 en soirée ?

De mon côté, en France, dès jeudi 09 / 08 / 2012, j'ai effectué les démarches auprès de l'assurance et demandé la mise en place d'une procédure d'assistance en vue d'un rapatriement en France. Les médecins de l'assistance ont impérativement besoin d'un bilan médical pour s'assurer que le patient est transportable et engager la procédure de rapatriement. Ils ont essayé de joindre votre hôpital par téléphone du jeudi 9 août au soir jusqu'au samedi 11 août sans succès. Moi même, j'ai fait de multiples recherches et essayé tous les numéros en ma possession. J'ai dû contacter le ministère de la santé, j'ai obtenu de nombreux numéros mais aucun numéro ne répond.

Comment M. Le DIRECTEUR, expliquez-vous ce grave dysfonctionnement ?

Très préoccupés et inquiets, nous avons envisagé avec l'assistance en France de missionner un médecin extérieur à l'hôpital pour nous informer de l'état de santé de M. BENALI, ce que le correspondant local de l'assistance a refusé d'organiser étant donné l'opposition et les problèmes qu'il a rencontré à maintes reprises de la part du personnel de l'hôpital lorsqu'il s'est présenté avec des médecins extérieurs à l'hôpital.

N'ayant plus d'autre recours dans l'urgence, je suis restée en permanence en liaison téléphonique avec mon père sur son téléphone portable personnel dans l'espoir de pouvoir parler au Docteur BEN KADDOUCH lorsqu'il lui rend visite et avoir la possibilité de lui expliquer que les médecins de l'assistance ont besoin de le joindre au téléphone. Le vendredi 10 août lorsque le Docteur s'est présenté au chevet de mon père, ce dernier lui a expliqué que les médecins de l'assistance ont besoin de le joindre et lui a demandé s'il avait l'amabilité de bien vouloir me parler alors que j'étais en ligne avec lui. Le Docteur BEN KADDOUCH, très désagréable, s'est fâché et lui a répondu avec beaucoup de mauvaise humeur qu'il était là pour l'examiner et non pas pour répondre au téléphone. Mon père a dû couper son téléphone et me laisser impuissante à l'autre bout du fil en France. Je vous épargne mon émotion face à une telle situation à 2000 Km de mon père qui est seul dans la souffrance.

Samedi 11 /08 / 2012 en fin de journée, j'ai dû avoir recours à l'ancien DIRECTEUR de l'hôpital et le joindre sur son téléphone portable dont j'ai eu des difficultés quasi-insurmontables à obtenir le numéro. Je l'ai importuné alors que ce n'est pas du tout son travail, il a tout de même eu l'immense amabilité de prendre le temps de m'écouter et me donner un numéro de portable sur lequel j'ai enfin réussi à joindre le Docteur BEN KADDOUCH. J'ai enfin eu l'opportunité d'expliquer au Docteur BEN KADDOUCH la situation et il a accepté aimablement cette fois-ci que les médecins de l'assistance l'appellent. Les médecins français l'ont contacté dans la minute qui a suivi et ont pris la décision de rapatrier M. BENALI en France. Nous avons perdu 48 heures pour un bilan au téléphone qui a pris au Docteur BEN KADDOUCH 5 minutes.

Comment M. LE DIRECTEUR  justifiez-vous un tel délai?

Une fois l'avis médicale obtenu, nous avons mis en place avec l'assistance l'organisation d'un rapatriement par avion sanitaire. Les médecins de l'assistance avaient informé le Docteur BEN KADDOUCH de cette décision durant l'entretien au téléphone Samedi 11 /08 /2012 .

Mardi 14 /08 / 2012 à 10h, l'avion sanitaire est arrivé à l'aéroport de Al-Hoceima avec Le Docteur Philippe NAUDIN à bord sachant que l'avion sanitaire, pour des raisons de contraintes aéroportuaires devait redécoller à 12h. Le Docteur NAUDIN s'est présenté à l'hôpital et a été accueilli d'une manière honteuse et m'a fait part alors que j'étais en contact au téléphone avec lui depuis la France de sa consternation face aux dysfonctionnements. Il n'a pu s'entretenir avec aucun médecin et n'a pu obtenir aucun rapport médical écrit. Il a travaillé pour la prise en charge de son patient avec le seul compte rendu du scanner que mon père a effectué à la Clinique BADES et qu'il avait en sa possession.

De plus, les documents relatifs à sa sortie d'hôpital n'ont pas été fournis. Il a tout de même été rapatrié mais ces documents sont évidemment indispensables et doivent être joints au dossier élaboré par le service des accidents de la Sûreté Nationale en vue d'une transmission à la compagnie d'assurance, ce qui à ce jour n'est toujours pas fait et qui sera source de beaucoup de retard dans les différentes procédures qui concernent le véhicule accidenté avec toutes les difficultés que cela implique pour M. BENALI.

L'accumulation de tous ces dysfonctionnements et ces difficultés nous ont , les responsables, les médecins de l'assistance en France et moi-même profondément choqué et ont largement retardé les opérations de rapatriement qui sont déjà difficiles à mettre en place. De plus, mon père n'a pas eu la prise en charge médicale nécessaire dans les délais et les nombreux risques pris peuvent avoir des conséquences importantes sur l'évolution de son état de santé. Pour information, M. BENALI, a été rapatrié en France en civière dans un avion sanitaire suite à la décision des médecins français, preuve médicale que l'état du patient nécessitait une grande vigilance et aucune prise de risque.

Je tenais, Monsieur le DIRECTEUR à porter à votre connaissance les grandes difficultés auxquelles nous avons été confrontés et les conséquences majeures que ces dysfonctionnements ont engendré. Je suis parfaitement consciente du manque de moyens et des conditions de travail difficiles auxquelles l'ensemble du personnel de l'hôpital est confronté mais il m'est impossible d'admettre qu'aucun personnel ne soit joignable dans un hôpital publique pendant 2 jours sachant les conséquences encore une fois majeures que ce problème mineur, à mon sens, peut avoir.

Par conséquent Monsieur le Directeur, je vous informe que j'ai l'intention d'utiliser tous les recours possibles pour dénoncer ces dysfonctionnements. Une requête sera adressée par mes soins à MONSIEUR LE MINISTRE De La Santé, à MONSIEUR LE MINISTRE chargé des Marocains résidents à l'étranger ainsi qu'au CABINET ROYAL. Ainsi s'il s'agit d'un manque de moyens, j'espère contribuer à mon niveau à vous aider à en obtenir davantage et peut être faire en sorte que de telles situations ne se reproduisent plus jamais.

Je vous remercie très cordialement d'avoir pris le temps de me lire et dans l'attente d'éventuelles réponses aux interrogations que je vous soumets, je vous prie, Monsieur le Directeur d'agréer mes salutations distinguées.


Salima ERRAIANI

 

مشاركة في: Twitter Twitter

الإشتراك في تعليقات نظام RSS عدد التعليقات (8 )

-1-
Hmida
3 شتنبر 2012 - 22:21
Dans cet hôpital est décédé aujourd'hui Mr Mohamed KOUYASS, un inconnu mais qui est pour notre douar un grand père...et le berger de tous.
Rahimahou Allah.
مقبول مرفوض
0
-2-
عدنبي نسوق
3 شتنبر 2012 - 23:30
ألم اقل ذات يجب تسمية المكان بالمستنقع القذرحتي ينطبق الاسم على المسمى .
كان عليك يا أختاه الحديث بلغة أخرى فلربما قضيت المراد في الحين .أقصد أدهن السير .أما الكتابة فلن تجدي نفعا .
.كم سيستهزئ بك السيد المدير حينما سيتوصل بشكايتك المطولة .وأكيد أنه سيتوقف عند قراءته للآتي:
Objet : Dysfonctionnements graves au sein de l'hôpital MOHAMMED V d'Al- Hoceima.
والباقي يشاهده بأم عينبه صباح مساء.حتى صار الأمر عاديا لديه.احمدي الله أن المنية لم توافي والدك كما حدث لفتاة هناك في الاسبوع الاخير .
مقبول مرفوض
3
-3-
mohamed man hollanda
4 شتنبر 2012 - 11:56
walah ila 7choma wa 3ar a3la hadak almodir wa hasatan alatiba wa al momaridin.ana makansamihach almostachfa walakin al gazara.makayfakros fi al hala adyal almarid wa lakin fi laflos alah yakhod fi hom alha9.
wa alah i3awnak incha lah bach atkachfi asrar adyal dak lamsahit hadok ma3andhomch almakan tama khashom ali3dam chan9an incha alah

veeel succes
مقبول مرفوض
0
-4-
farid
4 شتنبر 2012 - 20:45
LA VERDAD HOSPITAL, M5,ES UNA VERGUENZA TOTAL , ALLI MATAN A LA GENTE YO TAMBIEN ESTUBE ALLI HE VESTU TODO ..VERGUENZA PERO VERGUENZA
مقبول مرفوض
0
-5-
farid
4 شتنبر 2012 - 20:48
la verda hospital mohamed 5 allii matan a las personas .quedado !! es una verguenza pero verguenza , yo estube alli
مقبول مرفوض
0
-6-
Pjd
5 شتنبر 2012 - 20:04
Iwa jawab 3la chikaya dyal had almowatina asi mosatapha ma3soumi wala rak katwajad al intikhabat m3a sa3alik dyal pjd hhh walah ila chawahti som3a dyalak o f9adti al i7tiram
مقبول مرفوض
0
-7-
MOUH AZDAD
6 شتنبر 2012 - 11:41
مستشفى محمد الخامس لا تصلح حتى لمعاجة الحيوانات ومابالك بالأدميين لقد دخلتها مرتين هذا الصيف مع أحد المرضى ولم أستطع البقاء أكثر من 10دقائق بسبب الفوضى العارمة عند المدخل.وأما عن سيارة الإسعاف فحدث ولا حرج سيارات إسعاف لا تصلح حتى لنقل الحمير من سوق الأحــد إبـقويـن.
مقبول مرفوض
0
-8-
rif
6 شتنبر 2012 - 12:57
jawab assi El Maassoumi almojtahid.
مقبول مرفوض
0
المجموع: 8 | عرض: 1 - 8

أضف تعليقك

المرجو عدم تضمين تعليقاتكم بعبارات تسيء للأشخاص أو المقدسات أو مهاجمة الأديان و تحدف كل التعليقات التي تحتوي على عبارات أو شتائم مخلة بالأداب....

للكتابة بالعربية